Tete le journal de bord video

Just another WordPress.com weblog

::JAPAN DAY 2::

Posted by tetetv sur mars 14, 2005



5 heure du matin.Le décalage horaire me fait gentiment comprendre qu’il n’en a pas fini avec moi.
Je tourne et me retourne dans mon lit une bonne vingtaine de minutes.Rien n’y fait,
impossible de me rendormir.(introducing the « Lost in Translation Syndrome » ,part 1)
Autant donc ,composer avec cette insomnnie conjoncturelle ,à défaut d’avoir le choix.

Après avoir fait du rangement dans mes affaires et étiquetté les cassettes du jour ,je m’attelle donc à la rédaction du blog d’aujourd’hui et d’hier.Plutôt cool en fait ,moi qui me demandais quand est ce que j’allais trouver le temps de m’y mettre.

Petit déjeuner copieux avant de remonter finir ma nuit . Quand j’émerge ,j’ai à peine le temps de prendre une bonne douche.Tout le monde m’attend déjà dans le hall de l’hotel.
Note pour plus tard :penser à travailler ma ponctualité (les japonais –qu’il m’a été donné de croiser ,sont toujours à l’heure ,quand il n’ont pas 5 minutes d’avance ,ce qui tend d’ailleurs à être la règle.Du coup , mon quart d’heure latin et moi faisons un peu désordre…)

Déjeuner en compagnie de Miki et Massa ,qui nous a rejoint pour l’occasion.Agréable moment.

A peine le temps de digérer qu’il nous faut déjà nous rendre à la salle.Des petits problème de son font que nous prenons un peu de retard.Qu’à cela ne tienne :cela me laisse d’autant plus de temps pour le set-up des caméras.

Petite balance d’un quart d’heure ,avant de m’attacher à « l’optimisation » du stand de merchandising.Tendre vers l’indépendance ,cela représente une masse non négligeable de travail ,indeed. Simplement ,le fait de savoir pourquoi on le fait ,ça n’a pas de prix.

Dimanche 13 mars 2005 donc ,Club Quattro ,Nagoya ,Japan. Je dois vous avouer que je ne suis pas peu fier de passer ici : c’est dans cette même salle que viennent jouer les Jon Spencer Blues Explosion ,Sonic Youth et consorts ,quand d’aventure ils se produisent au Pays du Soleil Levant.. (ça en jette ,non ?).

Le concert : Ca restera vraiment un souvenir mémorable.
1.Il s’agit là de ma premiere date au Japon.
2.Je ne suis pas « nipponophone ».C’est donc dans un anglais émaillé ça et là d’idiomes japonais ,que je m’addresse au public (hilare pour le coup).Pour mon plus grand bonheur ,ils sont là ,et ne se lassent pas de me le faire savoir.
J’ai à peine le temps de ranger mes 4 caméras (qui n’auront rien perdu de cette première) ,qu’il me faut me rendre à une séance de dédicace organisée par le label.
L’occasion de rencontrer les gens ,et de converser un peu ,en anglais ,en français ,avec les yeux à défaut.Il est édifiant de constater à quel point ce genre d’exercice est codifié dans ce pays.Chaise et table de rigueur.Les personnes du public ,sont elles triées sur le volet et comptabilisées. Un numerus clausus est fixé-à 60 personnes ,et tout le monde attend en ligne (impensable pour un latin ,pour qui d’une certaine manière ,les règles ne sont faites que pour être transgressées).

Ainsi ,quand Miki m’invite à me presser au sortir de scène ,arguant que 60 personnes m’attendent dehors ,il en est vraiment 60 à m’attendre..(oups)
Voilà donc pour les particularismes locaux.Bref ,quoiqu’il en soit ,nous sortons de là ravis ,et fumons une dernière cigarette devant la salle avant d’aller nous finir dans un restaurant de qualité.
Alors ,elle est pas belle la vie ?

14 Réponses to “::JAPAN DAY 2::”

  1. aniel said

    Super Belle ta vie Mister T!Les gens sur les photos ils ressemblent tous à des personnages du « Collège fou!fou!fou » ou de « Nicky Larson », t’sais, dans club Dorothée, de quand j’étais petite, tu dois pas connaitre, t’es trop vieux 🙂 ..Wah.. désert aujourd’hui le blog..

  2. Aleksandra said

    Dorothée, Ariane, Corbier, Jacky et il m’en manque un…
    puis il y avait le dromadaire parlant
    Il y avait les musclés, Ilgeugeu et son fils
    « Dorothée? »
    « Ne bougez pas j’arrive! »
    « Dorothée? »
    « La tension est active! »
    « Dorothée? »
    « Ne bougez pas j’arriveuh, wohohoho, je cours, je vole, je rock’n’roll »

    Et puis il y avait cette liste de membres du club Dorothée dont c’était l’anniversaire? Vous vous souvenez de ce générique qui défilait beaucoup trop vite sur fond de ‘joyeux anniversaire’ accéléré?

    Moi je m’en souviens… Dorothée ou plutôt Claude, aaah ma prof de français, MERCI!

    Ps : Je viens de voir au journal un jeune homme qui ce retrouve au tribunal a cause de son Blog ! Hum hum

  3. Rachel said

    tout a déjà été dit de notre part: bonheur partagé, petite pointe d’envie (d’y être), émerveillement devant tant de simplicité et de sincérité… que dire de plus à part qu’on a ce qu’on mérite? Alors savoure, Tété! Mais attention bientôt tu rejoindras le monde fou des cohues à la française!
    PS: Nicky Larson, il ne craint personne, hein, aniel? 😉

  4. Rachel said

    Alecks, le dernier il s’appelait Patrick!

  5. Aleksandra said

    Ouuuui Patrick!
    m’enfin mes excuses à Frédérique et non Claude et mes excuses à l’auteur de la chanson ‘Dorothée Rock’…
    j’ai retrouvé le morceau et le texte c’est pas vraiment ça! du tout même!
    pardon…
    mais j’avais même pas 10 ans à l’époque! mea maxima culpa quand même…

    Mais retournons au Japon.

  6. aniel said

    Et moi, j’étais sur internet hier soir et je regardais quelques blogs et je tombe sur celui de Mira et sur la page d’accueil, y’avait écrit:  » Mira committed suicide, but we’ll try to keep her blog up to date, but not like she used to.. » ca m’a fait froid dans le dos!
    Je ne me souviens pas d’un dromadaire parlant chez Dorothée. Ca y est je suis aussi vieille que Tété!

  7. Aleksandra said

    Mais non mais non, c’est juste que le dromadaire il était que là pendant l’été quand Dorothée & Co. partaient en Egypte ou autre!

    Ca dit tjs rien?

  8. aniel said

    Dorothée partait en Egypte? ca y est, l’alzeimer a gagné du terrain! Ou non! j’ai une meilleure excuse: Etant donné que j’habite à Maurice, et que TOUT arrive TOUJOURS en différé(!), je dirais qu’on a du pas voir les memes club dorothée au meme moment..petit doute ceci dit..j’ai 26 ans..et toi? Je suis sure que MEME Tété il est au courant que Dorothée partait se dorer les miches en Egypte et qu’un dromadaire parlant la remplacait!

  9. Aleksandra said

    En fait ils partaient tous en Egypte et le dromadaire les aidait à résoudre des énigmes et autres…
    Je crois pas que ce soit une question d’age, tu sais. J’en ai 20 mais mes soeurs de 27 et 29 s’en souviennent très bien.
    C’est peut-être un mirage collectif, tout compte fait.

  10. Sacha-bonheur said

    Pour la culture générale,(enfin quoi que…), le dromadaire s’appelait « Sahara », il était surtout là l’été, mais il revenait par moment aussi le reste de l’année descendant tout droit de sa soucoupe volante… et oui, c’était un dromadaire extraterrestre…..!!

  11. aniel said

    -« Ils vont tous s’y mettre pour me rendre dingue! » -se dit-elle avec rrrraaage!
    plus j’éssaye de remettre le dromadaire et plus le dromadaire s’éloigne de ma mémoire:) je vais devoir me faire une raison; ma tête est une passoire! Mais je vais quand meme mener l’enquête aupres de mes potos, je suis pratiquement sûre qu’on avait pas le dromadaire-extraterrestre-parlant ici! Tété va se dire, et la Japonie alors??!Désolée pour cet écart Mister T! 🙂

  12. Aleksandra said

    Ils avaient Club Do en Japonie aussi je crois…

  13. aniel said

    :)Les neiges de l’Himalaya
    Et les montagnes du Guatemala
    Les volcans de l’Annapurna
    Et les rapides de L’Arizona
    Les steppes du Venezuela
    Et le grand volcan du Fuji-Yama (oui, j’ai changé les paroles, honneur à la Japonie:)
    Tout cela ne m’empêchera pas
    D’arriver jusqu’à toi
    eh, c’est quand meme pas mal romantale et sentimoustique du Dorothée quand on y pense..

  14. Aleksandra said

    On ne les voit plus ensemble
    Nicolas et Marjolaine
    Nicolas s’en est allé
    A la ville pour étudier
    C’est là qu’il s’est marié
    Et Marjolaine a pleuré

    Nicolas et Marjolaine
    Ne savent plus dire je t’aime
    Jours de joie et jours de peine
    C’est la vie qui se déchaîne
    Nicolas et Marjolaine
    C’était toi et c’était moi
    Mais je veux te dire quand même
    Que souvent je pense à toi.

    Avant ça me faisait pleurer… dieu merci : j’ai grandi !
    Mais revenons à notre mouton et son voyage, avant que ça ne dégénère. 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :