Tete le journal de bord video

Just another WordPress.com weblog

OGM & DROIT DE REPONSE

Posted by tetetv sur février 12, 2007

Image 4

Bonjour a toutes, bonjour a tous

Les fideles du blog n’auront pas manqué le post sur les OGM de ce debut de mois.Vous avez d’ailleurs été nombreux a reagir par voie de mail ou via ce blog,et je vous en remercie.

J’aimerais aujourd’hui publier la lettre de Gerard Pascal de l’I.N.R.A.,qui aimerait a son tour apporter quelques precisions sur ce sujet pour le moins brulant…

Peace

T.


Ceci est une imposture. Cette information a d’ailleurs été démentie sur France-Inter avant hier. Ce reportage a été diffusé sur Canal le 15 novembre 2005. Il est scandaleux, c’est un ramassis de mensonges et d’inexactitudes. J’ai participé le 08 décembre 2005 à une réunion de tous les responsables de communication des centres INRA (21 ou 22) pour analyser avec eux, en détail, les passages mensongers. Je me sentais d’autant mieux placé que j’étais à l’origine des questions posées au sujet du MON 863 dont j’étais rapporteur à la CGB. Canal + s’était bien gardé de m’interroger. Le rédacteur en chef de l’émission a reçu une lettre de violentes protestations de la part de Jean-Yves Le Déaut (député de Nancy), alors président de l’office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST). Depuis j’ai fait une analyse critique des articles publiés par l’équipe italienne évoquée dans l’émission, articles dont je ne peux retenir les conclusions et qui n’auraient jamais dû être publiés. J’en ai discuté récemment en détail avec des opposants aux OGM sans qu’ils ne trouvent à dire pour contrer mes arguments.

Tout ceci est proprement scandaleux et sans doute pas sans rapport avec la campagne électorale. Corinne Lepage, qui est candidate et qui ment délibérément dans l’émission, poursuit à la fois des objectifs politiques mais aussi financiers; elle est, avec son époux, à la tête de l’un des plus gros cabinets d’avocats de la place de Paris. Elle vient d’ailleurs de se faire aligner dans la Canard Enchaîné du 31 janvier.

Peux-tu faire circuler ces informations largement; c’est fondamental de faire éclater la vérité!

J’ai tout le dossier et il est chargé. Je peux intervenir n’ importe où, devant n’importe qui. Cette diffusion est une attaque intolérable à la vérité scientifique et tous les chercheurs devraient réagir.

Cordialement.

Gérard

cale

cale



RECEVEZ REGULIEREMENT NOTRE BILLET D’HUMEUR EN CLIQUANT ICI !


Vous n’arrivez pas a visionner nos videos? Cliquez ICI ou…


…simplifiez vous la vie! Telechargez iTUNES et abonnez vous gratuitement en cliquant ICI !

Publicités

11 Réponses to “OGM & DROIT DE REPONSE”

  1. Lucie said

    Mais si les OGM n’ont rien de dangereux et que c’est si merveilleux pourquoi José Bové s’emmerde à faucher les champs de maïs?
    Les OGM n’ont rien de naturel donc pourquoi passer autant de temps et d’argent à savoir si ils sont dangereux ou pas, pourquoi chercher midi à quatorze heure au lieu de les interdire directement?
    Je tiens à préciser que tout ceci sont des questions de quelqu’un qui ne s’y connait pas vraiment en OGM donc peut-être ces questions sont un peu futiles.
    PEACE AND LOVE!!!
    Lucie

  2. Mân said

    Bonjour,
    Marrant j’etais entrain de regarder la video puis mes mails et j’tombe sur ce petit debat. Hasard hasard.

    Bref, l’intervention de Pascal Gerard est assez virulent je trouve. J’trouve le reportage pas tres objectifs mais tout les documents ne sont pas sorti de l’ordinateur de Canal +. De plus la réalité du vote au parlement est bien ce qu’elle est, et que certains gouvernement ne sont pas insensible au coup de pied de certains lobbies…
    De plus la base de la base quand même de la culture d’OGM est de lutter contre la faim dans le monde!! Et juste sur ce point, ne penser qu’une seule seconde quant donnant ce que « nous » même sommes pas pret a manger merite un bon coup dans le derriere. ça! hé ben ça m’enerve!!
    Donc e battre a coup de chiffre, gna gnagna!! faites des stats sur 20 ans apres on en reparlera!!!

    Voilà voilà

    Mân
    ecoloparade@ecoloparade.org

  3. Tim said

    Attention, ne pas donner à certains écrits/paroles des sens qu’ils ne cherchent pas à avoir. Plus particulièrement : ne faisons pas au Dr. Pascal un procès qui ne doit pas être le sien.

    Ce chercheur donne son point de vue de scientifique sur un problème qui n’est pas que scientifique. Son propos doit être compris ainsi et pâs autrement : il ne cautionne en rien les OGM, ne les critique pas non plus. Il se pose ici en tant que spécialiste du domaine et donne son avis sur le reportage et les données et/ou conclusions qu’il cite.

    Il est donc certes très virulent contre le reportage mais semble avoir des justifications professionnelles. Et son écrit ne doit pas être pris comme un plaidoyer pour les OGM et surtout contre les anti-OGM. Lorsqu’il dit que tout ceci est « une imposture » et est « scandaleux », comprenez que la façon dont ce reportage utilise des « réalités » scientifiques qui sont finalement des articles purement subjectifs et militants et quelque chose de très choquant pour un scientifique (et si jamais il s’avère que ce qu’il dit est vérifié, ça me choque autant que lui).

    Maintenant, ne voyez pas derrière chaque scientifique luttant contre les mensonges et les manipulations scientifiques un défenseur des OGM. Chacun son rôle.

    Je n’ai pas bien compris ton propos, Mân. Si tu veux dire qu’il est futile de se battre à coups de chiffres au lieu de parler morale et politique dans ce débat, je ne partage pas ton avis, mais c’est personnel et je vois parfaitement ce que tu veux dire. Pour ma part, je reste persuadé que dans ce débat, la stricte application d’un principe de préca et des considérations purement scientifiques suffisent à rendre ce concept d’OGM parfaitement aberrant et à combattre. Et je ne parle pas des problèmes économiques, écologiques et sociaux que ça soulève en plus de tout ça…
    (ouf, c’était long, dites-moi…)

  4. Anonymous said

    Cela me rappelle quand les médias avaient fait grand cas d’une étude montrant le caractère cancérigène du saumon d’élevage européen.
    Quelques jours plus tard on s’est aperçu que l’étude en question avait été financée par les producteurs de saumons nord américains et qu’elle était totalement bidon.

    Ouch!

    Monsieur J

  5. man said

    Salut Tim,

    Nan pas trop long et tres bien ecrit!
    En fait on est plutot d’accord! Loin de moi l’idee de critiquer les scientifiques et la recherche en géneral. Au contraire…
    Mais des fois c’est a se taper la tête contre le mur. Heureusement que j’ai pas la télé, sinon j’en boufferais des emissions comme çà!!
    Bref principe de precaution, en esperant que ce soit respecté, moratoire sur les OGM, un bon vote le 22 avril et pis apres et apres on verra bien!!!

    Pour info, Mosanto est partout!!!
    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3228,36-866181@51-866283,0.html

    tcho
    Mân

  6. Anonymous said

    Il faut penser simplement en faisant preuve d’esprit critique pour s’établir une opinion correcte quant aux problèmes scientifiques. La première chose, c’est d’essayer de penser par soi-même.

    Les OGM, c’est quoi? Des modifications du code génétique qui permettent d’obtenir de nouveaux individus à partir d’individus souches, possédant des caractères auquels on tente d’aboutir.

    Depuis toujours, des modifications ont eu lieu au sein des génomes de tous les organismes, ça s’appelle l’évolution. La différence entre les modifications naturelles, et les modifications aux provenances articielles, c’est que la nature détient une manière de penser qui lui est propre. En biologie, ce n’est pas comme d’autres sciences, par exemple en physique, où l’aléatoire est de rigueur pour expliquer l’infiniment petit, les quantas, etc. En biologie, tout a un sens. Il y a de l’ordre, il n’y a pas vraiment d’aléatoire pur, tout peut s’expliquer. Les rayons cosmiques peuvent opérer à des modifications du génome. Très bien, la raison du hasard. Mais pas de l’aléatoire. Ce mécanisme peut s’expliquer. On peut analyser en détail les mécanismes mise en place qui font que.

    L’homme, lui, agît suivant des lois qu’il croit logiques, qu’il croit en cohérence avec les manières de la nature. Il n’en est rien. Heureusement d’ailleurs, sinon la science serait un peu comme une batisse stable, l’on finirait par s’y ennuyer. Tout peut changer en science, le scientifique ne dit jamais « c’est vrai pour toujours ». Il y a tant d’exemples qui démontrent que tout peut être renversé.

    Alors il serait raisonnable de penser que l’on ne détient pas les clés ni les codes qui nous permettent de modifier des organismes à notre guise, chose à laquelle le personnel dans les OGM ne prête pas attention. On ne peut pas assurer que ce qui se passe au sein du code génétique n’est pas dans la logique biologique naturelle. Mais personne ne sait si les OGM ne sont pas des chimères erronnées au niveau des rêgles fondamentales de l’évolution. Depuis toujours, l’homme se nourrit grâce aux organismes qui peuplent son milieu, organismes engendrés par les rêgles de son milieu. Bien sûr il y a des substances dont il ne peut se nourrir, des poisons naturels. Mais d’autres deviennent son pain quotidien, il en est ainsi depuis l’avènement des organismes qui se nourrissent d’autres organismes. Or aujourd’hui, l’homme est confronté à des substances qui n’ont pas été intégralement codées par son milieu la nature. Y a t’il un danger? On n’en sait rien pour l’instant. Il faut du temps pour que, par répétition de consommations inadéquates mais sans danger immédiat, le consommateur ressente des troubles. Les OGM ne sont pas une substance aux dangers immédiats, mais demain? Personne ne détient les codes de l’évolution, alors quelques soient les pronostics, personne ne peut envisager les conséquences substances dont il ne connait pas le code. Seul le temps saura. Pour ma part, je pense qu’il y a des risques.

    Voilà.

  7. helene said

    blogger anonyme, je trouve votre réflexion très juste et très logique, félicitations!!! Pour ma part, je vois que les OGM vont nourrir les populations pauvres avant tout, alors si il y a risques, ceux seront elles les plus touchées, et elles n’ont pas besoin de cela en plus de tout ce qui leur tombe sur la tête déjà. Ne serait-ce pas encore une domination de plus venant de l’ouest?

  8. Anonymous said

    Too late

  9. Anonymous said

    Monsanto est le pire des menteurs des pollueurs et des arracheurs de dents de la planète….Rien que de savoir que ce sont eux qui gèrent les OGM devraient nous faire très très peur!

  10. Anonymous said

    Quand on voit les désastres causés par les OGM en Inde (endettement et suicide de paysans) on ne peut que devenir très inquiets pour ces futurs cultivateurs d’OGM.

  11. Anonymous said

    Ce que vous dites est juste Hélène. L’occident détient par le biais de la technique OGM, un moyen de plus d’exprimer sa domination, et d’exploiter ce pouvoir. Mais il faut modéliser les différentes possibilités. L’occident peut faire trainer, peut faire jeu de chantage, les faire poiroter en d’autres termes. Dans ce cas, il est maître du jeu et, sachant que pour bon nombre de choses, les organismes internationnaux ne sont pas efficaces, l’on pourrait envisager la signature forcée de traités assurant la dépendance des pauvres vis-à-vis des riches. Seulement si les pays en voie de développement, ou les pays non-encore développés, accèdent à cette technique, dans tous les cas, ils ne possèdent pas, et pour longtemps, les systèmes de recherche qui peuvent leur permettre de faire avancer le chmilblic. C’est-à-dire que, quoi qu’il en soit, ils seront toujours à la mercie des occidentaux. Dans un cas ils mangent moins, dans l’autre ils mangent plus mais se mettent des menottes qui les brideront durant des décennies. A vous de vous placer suivant ces deux possibilités.

    Second problème. Imaginons qu’ils accèdent à cette technique. Les proportions de naissance augmentent largement, le flux démographique devient incontrôlable. On saît aujourd’hui que les pays en voie de développement, et les pays non développés, ne possèdent pas la connaissance pour contrôler l’augmentation des naissances, ils n’ont pas l’éducation nécessaire pour ce faire. Les populations augmentent donc, largement dépendantes des OGM. Devenant les premiers consommateurs d’OGM, ils deviennent une source de revenu des pays développés, dépendant des innovations techniques agricoles des pays riches: Le Nord assure sa suprêmatie sur le Sud. Et surtout, si les OGM présentaient un risque majeur à long terme, ces populations seraient les premières affectées, puisqu’elles en consommeraient largement plus que nous. On assisterait à une large hausse des maladies sus-envisagées, sauf que chez eux, n’ayant pas nos systèmes hospitaliers, nos connaissances, nos centres de recherche, cela pourrait être un désastre. Alors les protecteurs utopistes qui auraient soutenus la diffusion des OGM, se retourneraient contre les pays riches, etc…

    Ce ne sont que des suppositions, mais pour ce genre de techniques révolutionnaires, il est nécessaire d’analyser sur le long terme, puisqu’elles peuvent considérablement modifier l’ordre mondial(enfin, s’il en est…).

    Qu’en pensez-vous?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :